Divers coléoptères 

Malgré le très grand nombre d’espèces dont l’aspect varie énormément, les coléoptères forment un groupe homogène. On les reconnaît presque toujours à leurs ailes antérieures transformées en élytres rigides qui se joignent le long d’une ligne droite dorsale. Ce détail les sépare des autres ordres et notamment des hétéroptères.
Les ailes postérieures membraneuses sont cachées sous les élytres et servent au vol actif. Dans certains groupes  (par exemple les staphylins), les élytres sont très courts et chez certaines espèces ils manquent. De même, chez diverses espèces les ailes postérieures sont absentes et ces insectes ne peuvent pas voler.
Pièces buccales broyeuses, antennes et cors de forme et de longueurs variées, coloration très variable, toutes les parties du corps peuvent porter diverses excroissances.
Les coléoptères habitent tous les milieux, leur nourriture est donc très variée.
Ils subissent une métamorphose complète.
Sur plus de 500 000 espèces, au moins 9500 vivent en France.
Cet ordre est le plus vaste de tout le règne animal