Gamma ou Lambda 

De la famille des noctuelles 

De son vrai nom Autographa gamma 

Largement répandue en Europe. En France, cette espèce migratrice se rencontre partout. 

Il semble qu’elle ne soit résidente que dans les régions méridionales aux hivers doux. 

Elle se rencontre jusque dans les villes. 

Il n’est pas rare de l’observer la journée dans les herbes hautes. 

La chenille est polyphage. 

Elle vol en deux générations de mai à septembre.  

La sylvine 

De la famille hepialidae 

De son vrai nom : triodia sylvina 

Elle vit partout en France saur en Corse. Elle affectionne les prairies, les espaces cultivés, les jardins. L’activité est crépusculaire et nocturne dans les deux sexes, mais les femelles, beaucoup plus grosses que les mâles volent peu, après avoir pondu. 

Les chenilles se développent en deux ans dans les racines des plantes basse. 

Vole d’août à septembre.  

La doublure jaune  

De la famille des noctuelle 

de son vrai nom : Euclidia glyphica 

vit dans les près humides ou secs, les prairies maigres. Elle est assez commune. Elle vole d’avril à juillet. 

C’est un papillon de nuit. Elle donne d’ordinaire deux générations annuelles.  

Sa chenille particulièrement longue et frêle est dépourvue de la première paire de fausse-pattes. Elle est brun pâle avec une bande latérale claire Elle se développe sur diverses fabacées.  

L'écaille tigrée 

De la famille des noctuelle. 

De son vrai nom Spilosoma lubricipeda vit dans les milieux ouvert jusqu'à environ 2000 mètres d'altitude, dans les jardins potagers, même en ville. La chenille est polyphage sur de nombreuses plantes basses. Elle vole de mai à septembre 

Divers papillons de nuits 

La louvette 

De la famille des hepialides 

De son vrai nom : Korscheltellus lupulinus 

La taille des adultes ne dépasse pas 30 mm, 

Les chenilles sont polyphages et ont un mode de vie souterrain.  

Elles se nourrissent des racines de nombreuses plantes et peuvent  

devenir des ravageurs gênants dans les jardins en raison  

de leur préférence pour les collets racinaires des salades.  

Les adultes apparaissent en mai-juin. Il n'y a qu'une génération par an.  

Ils dispersent des œufs, parfois en grande quantité, à la base des plantes. 

Après une incubation de neuf jours les petites chenilles s'enfoncent dans le sol et commencent leur période phytophage. Elles passent l'hiver dans le sol et continuent de s'alimenter jusqu'au printemps suivant. Elles rentrent en nymphose en avril-mai pour redonner des adultes reproducteurs.