Méloé bleue-noire 

De la famille des méloines
De son vrai nom : meloe proscarabaeus
Le méloé vit dans les milieux ouverts, surtout sablonneux. Peu commun. Adulte d’avril à juin.
Inquiété, il laisse sourdre au niveau des articulations des pattes des gouttelettes de son sang hautement toxique (il renferme de la cantharidine).
L’espèce se développe en parasite dans les nids des andrènes. Les jeunes larves, de teinte orangée, se rassemblent sur les fleurs où elles attendent le passage des andrènes pour se faire transporter dans leurs nids