Pucerons 

Le puceron noir 

De la famille des homoptères 

Mesure 2 mm, le corps généralement noirâtre, plus rarement vert, avec de très longues antennes 

Largement répandu, visible presque toute l’année sur diverses plantes cultivées, sous diverses formes et générations.  

Plusieurs formes se succèdent au cours du développement. Les unes ailées, les autres aptères selon la saison. 

Les imagos sont aptères et plusieurs générations se succèdent sans intervention de mâles. 

En été apparaissent les femelles. En automne, elles gagent leur hôte d’hiver et engendrent des femelles sexuées tandis que des mâles apparus sur l’hôte estival rejoignent ces femelles. A la suite de la copulation, les femelles pondent des œufs fécondés qui hivernent

 

Le puceron laineux (2 dernières photos)

De la famille des homoptères 

De son vrai nom : Eriosoma lanigerum 

Mesure entre 2 et 2,5 mm. Foncé, recouvert de filaments cireux clairs. Les antennes de moitié moins longues que les ailes. 

Originaire d’Amérique du Nord, introduit en Europe. 

Visible presque toute l’année. Le cycle vital compte plusieurs générations par an, mais il est incomplet chez nous car seules les larves hivernent. 

Il aspire la sève sur les rameaux des pommiers et endommage les tissus végétaux