Syrphe, Epistrophe eligans 

Cette espèce de syrphe, pourtant commune et aussi voyante qu’une pépite d’or, n’a de nom vernaculaire ni en français, ni en anglais. C’est d’autant plus dommage qu’elle est facile à identifier et aussi facile à photographier.

 

C’est une mouche de taille moyenne, noir et bronze, qui frappe par son aspect brillant et sa couleur bronze doré. Le thorax est foncé avec des reflets métalliques, le scutellum est jaune d’or. L’abdomen noir, présente deux taches jaunes plus ou moins triangulaires sur le deuxième tergite, et une bande transversale jaune sur le troisième. La face est jaune. Les mâles ont les yeux contigus sur le dessus de la tête, chez les femelles ils sont écartés.

 

Comme tous les Syrphidae, l’ Epistrophe eligans est capable de vol stationnaire. Les mâles peuvent former des essaims et sont territoriaux vis à vis en particulier de places exposées au soleil.

visible de mars à août avec un pic en mai, c’est une espèce commune, parfois abondante et  présente dans l’Europe entièr, qui apprécie les endroits boisés, parcs, jardins même en ville, bocage, forêts.