Téléphores 

se rencontre à la lisière des bois, dans les jardins et les prairies. On peut observer de nombreux adultes - souvent en train de s'accoupler - sur les apiacées (ombellifères) le long des chemins pendant l'été. Espèce présente en grand nombre dans les vergers de pêchers sur les fruits.

Il se nourrit de 

Pollen et petits insectes. Ils visitent souvent les fleurs, bien que carnivores car ils se nourrissent probablement d'autres espèces floricoles3.

Cet insecte est très sensible aux traitements chimiques sur grandes cultures. Les broyages de branches constituent pour cet insecte un excellent milieu de reproduction et un refuge hivernal. Lorsque la nourriture floricole vient à manquer, il devient alors carnivore et n'hésite pas à consommer nombre de larves, notamment celles des doryphores de la pomme de terre. A protéger absolume

La femelle pond ses œufs à la surface du sol. Les larves, velues, habitent à terre et se nourrissent d'escargots et de petits insectes. Elles hivernent à terre, sous les pierres ou les feuilles mortes. La nymphose a lieu au printemps.